L'institution Jean-Paul II de Denain fête ses 10 ans, l'école des Forges ses 170 ans !

Deux grands événements se préparent dans l'établissement catholique de Denain : les 10 ans de l'institution Jean-Paul II et les 170 ans de l'école des Forges.

Un rappel historique s'impose au moment de fêter ces anniversaires. L’Institution Jean-Paul II est née en 2013 de la fusion de quatre établissements scolaires denaisiens : l’école Saint-Christophe, l’école Sainte-Reine, le collège Saint-Vincent, le lycée professionnel des Forges.

Les bâtiments sont situés au 13, rue du Couvent, là où se trouvaient à l’époque les établissements scolaires des Forges. Ceux-ci accueillaient les enfants et parents d’Usinor, cette société sidérurgique, fondée en 1839 par Jean-François Dumont, qui a fermé définitivement ses portes en 1988 dans le contexte social que l'on connaît.

Une histoire riche qui a posé les fondements d'un établissement scolaire où les projets (et les filières de formation) ne manquent pas. 

Aujourd’hui, l’Institution accueille plus de 1 000 élèves dont 430 à l’école (dirigée par Carmélina Saracino), 280 au collège et 350 au lycée (dont le chef d'établissement est Jean-Christophe Balique). Elle fait partie du réseau Saint-Gilles qui regroupe les établissements privés du Valenciennois et de l’Amandinois.

Proximité, écoute et confiance

La structure accueille les enfants dès 2 ans qui peuvent donc y faire toute leur scolarité, guidés par des valeurs fortes - l’esprit de famille, la proximité, l’écoute et la confiance - et cette phrase de Jean-Paul II : “L’Education est plus qu’un métier, c’est une mission qui consiste à aider chaque personne à reconnaître ce qu’elle a d’irremplaçable et d’unique afin qu’elle grandisse et s’épanouisse”. 

Pour célébrer les deux anniversaires, l'établissement a préparé un programme de choix rythmé par des temps de témoignages, une exposition, l'inauguration de la chapelle et du vitrail réalisé par Marie Payen et de belles rencontres : une occasion pour celles et ceux qui ne connaissent pas les lieux d'en découvrir la richesse et les perspectives. Car l'institution a beau avoir un riche passé : elle est résolument tournée vers l'avenir. Son avenir, et celui de ses jeunes !

Samuel Petit

 

LE PROGRAMME

Jeudi :

15 h 30, témoignage de sœur Marie Simon Pierre, puis à 16 h, des Filles de la charité de Saint-Vincent de Paul ; 16 h 45, messe ; 18 h, inauguration du vitrail.

Vendredi :

15 h 30, témoignages des Servantes des Pauvres de Denain puis à 16 h, autour du dialogue interreligieux ; 16 h 30, association Losange Noir ; 17 h, l'avenir de l’église du Sacré-Cœur ; 17 h 30, exposition Usinor.

 

Article publié par Service communication • Publié le Vendredi 29 septembre 2023 • 731 visites

keyboard_arrow_up